Pour la deuxième année, le CFA du Moulin Rabaud a accueilli un concours de pâtisserie.

Au menu cette année : le croquembouche et la tarte au citron meringuée revisités.

La gourmandise mise en scène !

Posées sur une table longue de plusieurs mètres, les tartelettes colorées donnent l’eau à  la bouche. Elles s’affichent par dizaines, gourmandes, sophistiquées, originales.

Sur d’autres tables, les croquembouches ont aussi fières allures. Tennis,
mode, fontaine, Russie, Pierrot la Lune¦ Le thème étant libre, l’imagination des élèves s’est révélée débordante.

Pour cette deuxième édition du concours de pâtisserie (trophée Robert-Rairat), la cinquantaine de participants volontaires, issus du CFA du Moulin Rabaud et du lycée Jean-Monnet ont placé la barre assez haute.

Jury. Pendant deux heures, le jury composé de professionnels et de professeurs, étudie chaque aspect des produits présentés pour choisir les gourmandises en haut du classement. « On goûte d’abord avec l’œil, après avec le palais »,
affirme l’un d’entre eux. Après avoir sélectionné 6 tartelettes au citron meringuées revisitées, les débats sont engagés.
« J’ai l’impression que l’on est sur deux mousses et pas sur une crème citron ». « Celle-là  est trop fade, il n’y a pas de citron dans la tarte, ça ne va pas ».
Le secret de la réussite ? « Les élèves doivent innover dans la forme, mais le fond
reste une tarte au citron », explique Eric Lebrault, professeur de pâtisserie au CFA du Moulin Rabaud. Quoi qu’il en soit, l’important reste le goût. « C’est plus de 50 % de la note », confirme-t-il.

Du côté des croquembouches, même regard exigeant : « Je suis attentif à  la régularité des choux, à  l’aspect, à  la propreté et au glaçage, avance Jacques Mignard, pâtissiers en Creuse. Ces pièces ont demandé de nombreuses heures
de travail, parfois des jours même ».

Pour les deux établissements partenaires dans ce concours, l’intérêt est surtout de déclencher un esprit de compétition entre les élèves et de pousser leur créativité. « Une expérience enrichissante », résume Florian Floc’h. L’élève a choisi de
proposer une pièce montée version fontaine, inspirée par celle de la place Carnot au moment des illuminations de Noà«l.
« Elle m’a demandé beaucoup de travail, mais je pense que ça peut être un vrai plus sur un CV ».

[bleu]Résultats
Croquembouches
Catégorie BTM
[/bleu]
1er – Franck Garolle.
2ème – Monsieur Mathias.
3ème – Marie Deserves.

[bleu]Catégorie CAP CPS mention complémentaire
[bleu]
[/bleu]
1er – Vincent Chabal.
2ème – Florian Floc’h.
3ème – Natalia Raboisson.

[bleu]Tartes au citron revisitées
CPS Mention
[bleu]
[/bleu]
1er – Natalia Raboisson.
2ème – Franck Varney.
3ème – Dylan Rousseau.

[bleu]CAP BAC Pro
[/bleu]
1er – Jean Marbot.
2ème – Maxime Glanot.
3ème – Megan Lopez.

Le populaire & Estelle Rosset, Parution le 04.04.2014