Mardi 14 et mer­cre­di 15 mai 2019, la 14ème édi­tion du Concours du Meilleur  Croissant au Beurre d’Isigny A.O.P., par­rai­née par Alexis Bouillet (Meilleur jeune pâtis­sier au monde aux Olympiades des Métiers 2011) s’est dérou­lée au Lycée François Rabelais d’Ifs (14) en Normandie. Ces deux jour­nées ont mis à l’honneur la vien­noi­se­rie pré­fé­rée des Français, le crois­sant, et son ingré­dient essen­tiel, le beurre d’Isigny A.O.P. !

Dans un esprit de convi­via­li­té et de com­pé­ti­tion, accom­pa­gné d’une savou­reuse odeur de vien­noi­se­rie, deux can­di­dats ont brillé.

20 can­di­dats… deux gagnants
Catégorie du Meilleur Croissant au Beurre d’Isigny A.O.P.

Baptiste GUYOT élève du CFA Rabelais de Dardilly (69) s’est démar­qué des autres par­ti­ci­pants à tra­vers la réa­li­sa­tion de 12 crois­sants.

Catégorie de la vien­noi­se­rie revi­si­tée
William PAPIN élève de l’INBP de Rouen (76) a rem­por­té l’épreuve créa­tive grâce à sa vien­noi­se­rie revi­si­tée : L’éclair in love.

Les 20 fina­listes ont eu le pri­vi­lège d’être entou­rés par de grandes figures de la pro­fes­sion : Alexis BOUILLET (Meilleur jeune pâtis­sier au monde aux Olympiades des Métiers 2011), Yann TABOUREL (Meilleur Ouvrier de France Boulanger), Christophe CRESSENT (Meilleur Ouvrier de France Boulanger), Gaëtan PARIS (Meilleur Ouvrier de France Boulanger ), Nicolas GOUIN (Prix euro­péen du meilleur maître d’apprentissage), Alain MARIE (Meilleur Ouvrier de France Boulanger et Président de l’AAINB).

Le Palmarès 2019 de la 2ème à la 5ème place
2. Maël DAUSSYCFA de Chartres (28)
3. Andy BELARDCFA de Rivesaltes (66)
4. William PAPININBP Rouen (76)
5. Sébastien DE CESARECFA de Saint Maximin (83)

Les chiffres clés du Concours du Meilleur Croissant au Beurre d’Isigny A.O.P
• 14ème édi­tion
• 152 can­di­dats
• 10 sélec­tions régio­nales
• 15 semaines de com­pé­ti­tion
• 20 fina­listes
• 4 448 crois­sants réa­li­sés
• 3 étapes : les pré­sé­lec­tions dans chaque éta­blis­se­ment (une cen­taine de centres de for­ma­tion en France), les sélec­tions régio­nales et la finale natio­nale