Je tiens à  féliciter tous les acteurs de ce deuxième concours des écoles, et ce fut un honneur pour moi de présider son jury dans le cadre du salon Europain dont la réputation n’est plus à  faire.

Ce concours est destiné à  mettre en avant la formation professionnelle des jeunes et à  travers eux, les établissements et les formateurs du secteur de la boulangerie pâtisserie. Car les formateurs sont indispensables à  l’apprentissage des métiers ; car ils transmettent leur savoir-faire et savoir-être ainsi que leur passion du métier. Ce concours est le résultat de passionnés de la formation professionnelle et grâce à  l’association des partenaires dévoués à  cette cause, GDF SUEZ et EUROPAIN Développement représentés respectivement par Mr Jean Pierre HERVE et Mr Jean Paul BROUTIN, le Concours des Ecoles grandit.

La logistique importante est également le fruit de la collaboration entre le LEMPA et les équipementiers du salon, qui ont réalisé ici un travail d’excellence. J’adresse à  Mr Régis DEL FRATE, responsable du LEMPA et à  Mr Arnault JACQUES, des félicitations bien méritées car ils ont veillé activement au bon déroulement des épreuves. Cette deuxième édition est un succès, fruit du travail d’équipe, elle est une référence pour nos jeunes qui ont concouru pendant ces 3 jours.

Continuons donc à  travailler ensemble pour la valorisation de la formation de nos élèves-apprentis.Les 10 équipes qui ont participé, ont œuvré pendant 5 heures dans de bonnes conditions d’équité et cela fût apprécié de tous.Les équipes engagées ont travaillé avec allant et détermination. Quelques une avaient particulièrement été bien préparées mais la réussite de certains ne doit pas décourager les autres. D’ailleurs, moins de 1 point sépare la 1ère et la 4ème équipe.

Réunir 3 candidats pour former une équipe n’est pas chose facile et chacune a connu quelques déboires. Les compétiteurs doivent avoir conscience qu’il est difficile de produire dans le cadre aussi rigide que celui d’un concours.Les 20 jurys formateurs des établissements ont été appréciés par leur jugement, leur capacité d’analyse et leur très bon esprit.

Accompagné par Mrs Daniel CHABOISSIER et Bernard MEISS, le management du groupe en fût grandement simplifié.Ce concours sera reconduit ultérieurement, car les partenaires, GDF SUEZ et EUROPAIN Développement, ont particulièrement apprécié le travail global de la manifestation. Mais bien sûr, pour tenir compte de l’expérience, il y aura certainement quelques modifications dans l’organisation de la prochaine édition.

Le concours appelé «Ã‚Â Excellence », qui correspond au diplôme de niveau 4, a été remporté par l’équipe du CFA François RABELAIS de DARDILLY 69 – RHONE. Il était confronté au Campus des métiers de NIORT 79 – DEUX SEVRES, au CFA André Siegfried d’ HAGUENAU 67 – BAS RHIN et au CFA INTERPRO de CHALONS EN CHAMPAGNE 51 – MARNE.

Le concours appelé «Ã‚Â Espoir », qui correspond au diplôme de niveau 5, a été remporté par le CFA BPF de ROUEN 76 – Seine Maritime, il était confronté au IFI03 d’AVERMES 03 & ALLIER, aux Compagnons du Devoir de PARIS, à  l’IFA Faculté des métiers de RENNES BRUZ 35 -ILLE ET VILAINE, au CFA interprofessionnel de Charleville Mézières 08 & Ardennes, CIFOP l’Isle d’Espagne Angoulême 16 & CHARENTE. 504.jpg

503.jpg
Ces concours furent de haute qualité et une belle prestation de l’ensemble des acteurs de la formation en Boulangerie Pâtisserie.