LE SÜBROT

Autres appellations : SÜWECK, SULEWA, SÜWECKLA.

1 Historique

Le Sübrot est un petit pain fendu et cintré au milieu. Sa grande époque est l’entre deux guerres où il ne coûtait Qu’un sou.
Sü = sou Brot = pain
Autrefois, c’était le pain des fêtes de village où il accompagnait la paire de knack et sa giclée de moutarde.
C’est au petit déjeuner, bien frais et croustillant, avec sa mie légère et parfumée que le sübrot donne le meilleur de lui-même. IL accompagne aussi avec bonheur la charcuterie et les pâtes.

2.Recette

– 1 kg de farine tradition
– 640gr d’eau
– 12gr de levure
– 20gr de sel
– 100gr de levain ( ou pâte fermentée)

Pétrissage : amélioré
Pointage : 45 min à  1h
Pesage : deux pâtons en poids égaux et bouler

deux pâtons en poids égaux
Détente : 10 min
Façonnage :

– Etaler les deux morceaux de pâte à  l’aide d’un rouleau sur une épaisseur de 1,5 à  2 cm.

Etaler les deux morceaux de pâte
– Huiler un pâton

Huiler un pâton
– Retourner l’autre pâton par-dessus

Assembler
– Donner un petit coup de rouleau
– Découper en carrés égaux (environ 120 à  150gr)

Découper en carré
– Coller deux carrés bout à  bout (= 2 sübrots )

Coller deux carrés

boulangerie8.jpg
– Mettre sur couche

Mettre sur couche
Apprêt: 1h30 environ
Cuisson : 20 min à  250°C

Le sübrot cuit
3.Conseils

– L’art de faire un beau sübrot est de ne pas mettre trop d’huile. Le sübrot doit s’ouvrir au four. Plus la pâte est collante, plus il faut mettre d’huile, et inversement, moins la pâte sera collante, moins il faudra en mettre.
– Plus vous coupez carré, plus le sübrot aura le dessus arrondi au final.
– Si vous faites des sübrots en pousse contrôlée, il faut remplacer l’huile par de la margarine fondue.
– Le prix de vente du sübrot se situe entre 0,70 et 0,90 cents d’euro
Bonne chance, bon courage et bon appétit

Jean-Claude ILTIS MOF