Le 31ème Concours des Meilleurs Jeunes Boulangers de France s’est dérou­lé du 15 au 18 novembre au CIFAC (Centre Interprofessionnel de Formation de l’Artisanat du Calvados) à  CAEN dans un cli­mat très convi­vial.

2eme_groupe.jpg

Durant les 7 heures 30 d’épreuve, aux­quelles il fal­lait ajou­ter 1 heure 30 de pré­pa­ra­tion la veille, les 21 fina­listes issus des sélec­tions régio­nales ont mon­tré tout leur talent.

table_17.jpg

Ils devaient confec­tion­ner du pain de tra­di­tion Française, du pain de cam­pagne, un pain régio­nal (spé­cia­li­té locale du can­di­dat), des vien­noi­se­ries en pâte levée et en pâte levée feuille­tée (gar­nies et non gar­nies), et enfin un pain déco­ré ayant pour thème « le 1100ème anni­ver­saire de la Normandie ». Le pain déco­ré devait célé­brer l’événement en valo­ri­sant le patri­moine médié­val, l’histoire ou la culture de la Normandie.

Le jury qui était com­po­sé de pro­fes­sion­nels et d’enseignants expé­ri­men­tés, et sous la pré­si­dence de Mr Laurent SERRE, a attri­bué le titre de « Meilleur Jeune Boulanger de France » à  10 can­di­dats. Deux des trois pre­miers lau­réats repré­sen­te­ront la France au « Concours International des Jeunes Boulangers » qui se dérou­le­ra à  l’Institut National de la Boulangerie de Rouen, en novembre 2012.

Les lau­réats sont :

1er : TETARD Maximilien de Basse Normandie

2ème : AMBROSIO- RODRIGUES Louis d’Auvergne

3ème : PARENT Dylan du Nord-Pas de Calais

les_3_premiers.jpg

4ème ex-à¦quo, clas­sés par ordre alpha­bé­tique :

ZIAT Cédric de Midi Pyrénées

CARTON Rémy du Centre

CHESSEL Jérôme d’Alsace

CLISSON Quentin de Poitou-Charentes

DESFOSSES Valentin de Pays de Loire

SANTAIS Romain de Haute Normandie

SERGI Valentin de PACA Corse

Lors de la remise des prix qui a eu lieu dans le superbe Hôtel de ville de Caen, tous les can­di­dats se sont vus remettre des cadeaux par les par­te­naires du concours. Ainsi, même les can­di­dats qui n’ont pas obte­nu le titre tant convoi­té de « Meilleur Jeune Boulanger de France », ne sont pas repar­tis les mains vides. Il est à  noter qu’ils ont tous fait preuve d’un réel esprit d’entraide, voir de cama­ra­de­rie et que de nom­breuses adresses furent échan­gées. Ces quelques jours pas­sés ensemble leur lais­se­ront un sou­ve­nir inou­bliable.

candidats.jpg

Nous remer­cions tous ceux qui ont par­ti­ci­pé au bon dérou­le­ment de ce concours ain­si que les ensei­gnants et employeurs, et féli­ci­tons ces jeunes bou­lan­gers très méri­tants.

Olivier AIMASSO / Yann TABOUREL